N°Azur : 0 800 004 711

Nettoyer sa boîte mail, un geste écologique simple

Posté le 29 Septembre 2021

La réception, l’envoi et même le stockage de mails passent par des data centers, d’immenses serveurs qui consomment de l’énergie pour leur fonctionnement et nécessitent aussi d’être climatisés en permanence pour éviter leur surchauffe. Le secteur du numérique représente 7 % de la consommation énergétique mondiale* : nettoyer sa boîte mail devient un geste simple et nécessaire pour réduire les émissions carbone.

Les mails, plus énergivores que ce que l’on croit :

  • L’envoi d’un email avec pièce jointe de 1 Mo consomme autant qu’une ampoule de 60 Watts allumée pendant 25 minutes.*
  • Un mail parcourt en moyenne 15 000 km.**
  • Près de 300 milliards de mails sont envoyés par jour.**
  • 10 000 messages stockés dans une boîte mail pendant 1 an équivalent à un aller-retour Paris-Marseille en voiture.***
  • Supprimer 30 messages permet d’économiser la consommation d’une ampoule allumée toute une journée.*

Il existe des gestes simples pour nettoyer sa boîte mail ! Voici quelques habitudes faciles à mettre en place vous permettront de trier vos mails et réduire le nombre de courriels stockés dans votre boîte de réception :

  • Supprimer les mails anciens
  • Vider régulièrement sa corbeille, sa boîte d’envoi et sa boîte des spams
  • Se désabonner des newsletters que l’on ne lit pas
  • Envoyer les mails vraiment nécessaires
  • Réduire la liste des destinataires au minimum
  • Compresser les pièces jointes
  • Envoyer un lien plutôt qu’un document
  • Préférer le téléphone à l’e-mail

Le 26 mars dernier, Identités Mutuelle a lancé un défi à ses collaborateurs pour nettoyer leurs boîtes mails.
En seulement quelques jours, 50 Go de stockage ont été économisés, l’équivalent de…

  • 3 000 heures de navigation sur internet
  • 5 000 mails avec une pièce jointe
  • la consommation électrique d’une ampoule à incandescence pendant 2,5 ans
  • les émissions CO2 de trois vols Paris-New York.

Un bel effort pour la planète !

*Étude de l’ADEME : « Internet, courriels : réduire les impacts », 2014
**Rapport Clicking Clean de Greenpeace, 2017
***Quelle est l’empreinte carbone d’un e-mail ? Futura Planète, 13.02.2019 - Les mails polluent autant que les avions, LCI, 01.02.2021